Rechercher dans ce blog

Kwaheri PMI...

Posté par Cha

Un an passé dans cette PMI... à cotoyer mes petites collègues qui ont su intégrer la petite Mzungu que j'étais, qui ne connaissait rien (ou presque) aux bouénis, qui ne connaissait rien à la culture mahoraise, aux saveurs mahoraises, à la religion musulmane ... au point d'en oublier que j'étais la seule blanche parmis elles.

A leur côté j'ai pu apprendre mon métier d'une autre façon. Certes avec la barrière de la langue, mais grâce à mes traductrices un dialogue à 3 s'instaurait.

Au début étonnée, puis petit à petit habituée, pour finalement se familiariser à ces femmes, à leur mode de vie, à leurs difficultés, à leurs rêves d'une vie en métropole, d'un mari plus soutenant, des enfants moins perturbants ... Inch'Allah (si dieu le veut) leitomotiv entendu au quotidien.

Un an de travail à leur côté m'a paru passer vite, j'ai eu la chance d'avoir le temps d'apprendre à les connaitre... et inversement.

Pour fêter notre départ, elles nous avaient prévu des surprises. Moi emmenée dans mon bureau: habit traditionnel, maquillage, coiffure, bijoux, fleurs ... une vraie mariée mahoraise ! D'ailleurs des patientes dans le couloir m'ont demandé si j'allais me marier ! Romain attendant dans un autre bureau avec le reste des collègues qui lui ont confectionné un collier de fleurs et boutonnière de jasmin.

Fin prête, mes collègues me ramènent à Romain, le chasle sur le visage. Il doit payer pour me voir ! (pour info il paiera en chips ... !). Des cadeaux nous sont offerts autour de quelques gourmandises servis sur le bureau du secrétariat, quelques photos de groupe pour souvenirs, ainsi s'achève notre dernière journée au travail ... 

Merci les filles !












4 commentaires:

  1. Un relent de parfum de jasmin arrive jusqu'à Angers. Beaux souvenirs de vos collègues mahorais

    RépondreSupprimer
  2. Très belle vidéo sur Mayotte, a voir pour tout les amoureux de cette iles.

    http://www.youtube.com/watch?v=43H-ZnDRKo0&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Je me présente : Marie, 48 ans, célibataire, fonctionnaire. Je suis sportive, sans signe extérieur de richesse, et si j'aime un minimum de confort (lave linge, réfrigérateur, ...) je vis plutôt simplement. J'aime la randonnée, la plage, la plongée, la lecture et les voyages. Je n'aime pas la ville.

    Je vais prendre un poste à Iloni le 1er octobre 2014.

    Je viens de voir un cousin (quelque peu "frileux" je crois), avec sa femme et leurs 3 enfants. Ils sont revenus de Mayotte il y a 2 ans.

    Ils m'ont vivement déconseillé de vivre à Iloni ou alentour, ou alors acquérir un chien (style "bas rouge"), et encore. Je vais me faire cambrioler au moins une fois et si je suis dans la maison je me ferais aussi violer (???!!!). A la limite un appartement. Et encore, il serait vraiment raisonnable de vivre au centre de mamoudzou, dans un appartement pas au rez de chaussée et avec du grillage autour du balcon si j'en ai un.

    Egalement, il m'a dit : Iloni c'est la "brousse", c'est à dire qu'il n'y a rien : un tout petit marché de quelques produits locaux, quelques petits commerces. Pas possible d'acheter de la viande ou du poisson par exemple.

    Qu'en pensez-vous ?
    Merci !!!
    Bien cordialement,
    Marie

    Qu' en pensez-vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bjour, oui je pense que vos amis ont raison, mais pas sur tout, sur les vols peut-être (ne portez pas d'objets de valeur, bijoux) quant aux viols quand même !!!! par contre il n'y a pas grand chose à faire à part la mer et la plongée et quelques ballades bien sûr, mais le pays est très pauvre et on trouve peu de chose à faire, au point de vue culturel il n'y a rien, En ce qui concerne les marchés sympas n'imaginons surtout pas nos marchés de France rien à voir, 3 carrottes et quelques herbes sont sur les étals... pas de viande fraiche non plus presque tout est surgelé dans le grand super marché de Mamoudzou, idem pour le poisson, très rare dans le super marché, sur les étals dans la rue il vaut mieux éviter.... Je me permet de répondre car j'y suis allée l'année dernière pour les fêtes de fin d'année voir mes enfants qui sont en poste la-bas, (et petites filles qui ont bq de mal à s'adapter au pays), mais je dois avouer que cela ne nous a pas bq enchanté. Quelques paysages du lagon lorsque le temps est clair car à cette période de l'année (Noel) il fait très chaud mais il pleut presque tous les jours et grosses averses tropicales. Si vous voulez tentez l'expérience bon courage à vous et bonne chance.

      Supprimer

Accueil Accueil Accueil